Jamais l'un sans l'autre

Félix et moi, on est inséparable ! On est le genre de couple qui est toujours ensemble. Tsé, sans Van ou Félix, on ne serait définitivement pas Van & Félix ahah.

On n’a pas toujours été ce genre de couple par contre. Et quand je dis « ce genre de couple », je parle des couples qui sont toujours glued to each other. Peu importe ce que l’on a, faire, on y va les deux. Et puis généralement si l’un ne peut pas y aller, on n’y va pas. C’est juste vraiment obvious pour nous, on ne se pose même plus la question.

 

Je sais que ça tape sur les nerfs de certaines personnes ! Mais tsé, pas vouloir vivre un sans l’autre, c’est vraiment un choix et non une obligation. Et puis honnêtement, non, je ne veux pas vivre sans ma douce moitié, mon mari, mon meilleur ami. La vie est tellement courte que je veux chérir tous les petits moments que l’on a ensemble. C’est sur que si j’ai un évènement où Félix n’y est pas, je vais quand même avoir du fun, mais moins.

Pis aussi, il y a qu’on se complète bien. On est a notre meilleur quand l’autre est là, aussi à notre pire ahah, mais ça fait ressortir nos meilleurs plis dans tous les contextes.

Je suis vraiment plus à l’aise et moins gênée quand il est là, il est ma béquille. Ça ne parait peut-être pas, mais je n’aime pas tellement ça les gros évènements sociaux. Ben plus comme que je ne veux jamais aller nulle part, mais quand j’y suis, je ne le regrette jamais. Et tout ça, grâce à Félix qui me pousse à parler et à sortir de notre bulle le temps d’une soirée.

Et puis pour ma part, je pousse vraiment Félix dans ses ambitions. Je suis toujours la fille à un million de projets, et j’oblige Félix à m’aider à les conceptualiser et à les réaliser. Je crois que je le pousse à donner le meilleur de lui-même et à vouloir plus.

 

Quand on était plus jeune, notre temps ensemble était plus limité. On avait des restrictions parentales {lire ici Félix avait des restrictions parentales ahah}, et on se voyait moins. C’est sur qu’à 16 ans, tu ne passes pas tous tes moments avec ton chum ou ta blonde. Et puis avec le temps, notre dynamique à changé et on s’est vraiment mis à graviter plus l’un autour de l’autre, jusqu’à former notre petit univers entier bien à nous. 

J’aime cette analogie, de comparer notre relation à un système solaire, parce que c’est vraiment quand on est ensemble, qu’on rayonne le plus. {Chezzy, mais tellement vrai !}

Et un jour, on va ajouter des petites planètes de plus plus à notre système solaire. Parce que se multiplier, ce n’est jamais se diviser, mais bien s’unifier, toujours plus d’amour. 

Et ce qui est magnifique là-dedans, c’est que tout ça, faut le faire à deux, jamais l’un sans l’autre.

 

À la prochaine,

xx

 
ACS_1511.JPG