L'image corporelle {surtout la mienne}

 
 

Dans ma vie, j’ai été plus mince et je l’ai été moins. Je trouve tellement qu’on associe notre poids au bonheur sans que ça ait réellement rapport.

Et oui, il y a toujours les images retouchées pour nous rappeler qu’on n’est pas dans le barème de standard de la beauté pis que crime on devrais-tu vraiment être heureuse si on porte plus que du 6 ? Mais je trouve que c’est tellement plus que ça. Surtout si tu portes plus que du 12  ! Je trouve que la mode en général est vraiment passive agressive envers les « plus size ».

Te rends-tu compte que si tu portes plus que du 12 , genre faut que tu ailles dans ton propre magasin {ou section web} parce que les magasins n’osent pas proposer des vêtements dans un plus grand éventail de grandeurs ! TON PROPRE MAGASIN !? C**ss, je n’ai pas la lèpre là, j’ai juste quelques kilos en trop {selon les standards des mêmes magasins en plus !}. 

Et si je peux être honnête, moi je n’ai pas encore apprivoisé le mot plus size ! Moi, je ne veux pas être classée Plus size, je suis juste une fille qui porte plus que du 12. Tsé comme si pour les filles qui portaient du 4, il fallait dire qu’elles étaient des « less size »!? Comme non, soit tu as des mots pour décrire toutes les silhouettes sur la terre ou sois c’est égal pour tout le monde. Et aussi parce que je n’ai pas envie que ça me définisse ! Je suis tellement plus que la grandeur de mes vêtements.

Ma vie est une constante attente à quand je vais redevenir plus mince. Ben oui, parce que quand j’étais plus jeune j’étais ronde. Ensuite, au secondaire j’ai perdu du poids et je suis devenue plus mince. Puis, au cégep j’ai repris du poids et me voilà maintenant. 

Alors si je fais bien le calcul, j’ai été plus mince environ de mes 14-17 ans et c’est là-dessus que je base mon entière satisfaction d’image corporelle. 3 ans sur 24 ans d’existence. Je laisse 3 % de ma vie dicter le  97% qui reste de ma vie {si je vis jusqu'à genre 80 ans} ! C’est tellement con !! 

Pendant longtemps, j’ai gardé des vêtements rendus trop petits pour moi comme objectif de vie. Je me disais que quand ces vêtements me feraient à nouveau, ben clairement je serais plus heureuse 🤦🏽‍♀️. Ça me rendait triste à chaque fois que je les voyais et un jour, je me suis dit que quand je perdrais du poids ben je m’en achèterais d’autres vêtements et je les ai donnés. J’ai donné mes vieux vêtements, mais pas ma façon de penser. Je me disais quand même toujours que pour le moment j’étais plus ronde, mais que je finirais par perdre du poids. 

Ce qui est le plus fou là-dedans, c’est que quand j’étais plus mince ben je ne le savais même pas ahah ! Je m’explique : quand j’avais 16 ans et que j’étais plus mince, je me trouvais tellement grosse et j’étais triste de porter du 8-10 parce que mes amies elles portaient du 4-6. Pis là maintenant que je suis plus ronde, je me trouve belle et c’est vraiment juste quand je m’aperçois dans le miroir parfois que je me dis ouin j’ai pris beaucoup de poids. Mais crime, ça fait genre 4 ans que j’ai pris ce poids-là on peut-tu en revenir genre {surtout moi} !?

Ça se peut-tu que je me sente mieux dans ma peau maintenant que je suis plus ronde !? Je me suis toujours dit que ça serait plus simple de trouver du linge, de passer entre deux rangées de chaises {ahah ben oui ridicule de même} et d’être heureuse en étant plus mince.

Pourtant, je n’ai jamais été aussi heureuse et comblée de ma vie !! Je viens de marier le gars le plus exceptionnel de la terre, j’ai une super belle maison {sauf pour le comptoir de cuisine bleu ahah}, chose que je ne pensais jamais avoir de ma vie {en tout cas pas si jeune}, j’ai une compagnie et un blog qui prennent de plus en plus d’expansion. Mais non la seule chose que je me dis, c’est que je serais tellement plus heureuse si je perdais du poids.

Pis en parlant de mon mari exceptionnel, jamais il n’a fait de commentaires sur mon poids en 7 ans de relation !! Honnêtement il aurait pu ! Mais non, il me trouve juste de plus en plus belle. Surtout mes c*iss de gros tontons comme il aime me dire affectueusement {Oui Félix, ta mère va lire ça}.

Mais là en vieillissant, j’apprends de plus en plus à me connaître. Pouvez-vous croire que ça m’a pris environ 10 ans me rendre compte que pendant mon cycle menstruel ben j’avais mal dans le bas du dos !? Je n’avais jamais fait le lien entre les deux. Et c’est quand j’ai finalement décidé d’écouter un peu mon corps que j’en suis rendue compte.

Alors, j’ai décidé d’en faire autant niveau poids. Je me suis dit : Tsé Van, qu’est-ce qui te dérange VRAIMENT dans le fait d’être plus ronde !? Et là je me suis rendu compte que je ne voulais pas nécessairement être plus mince, mais plus active ! Parce que même quand je l’étais plus mince, ben je n’étais pas en forme !  Je veux avoir l’énergie pour faire plein de vélo, pour monter des montagnes pour faire plus de plein air avec mon mari scout. C’est ça que je veux dans le fond.

Et je ne dis pas ça pour me justifier. Je dis ça pour nous faire réaliser que si on s’écoutait un peu plus au lieu de se juger, on trouverait le bonheur plus facilement.

Fac, je me suis acheté le plus beau vélo menthe sur la terre pour redevenir plus active parce qu'il faut ben commencer quelque part !

Et sois dit en passant, je dis tout ça là, mais ça se peut qu’un moment donné je décide que je veux perdre quelques kilos. Me semble qu’à chaque fois qu’une fille ronde dit qu’elle est bien dans sa peau, ben dès qu’elle dit qu’elle veut perdre du poids, c’est comme si elle annonçait que finalement être ronde, c'était pas une bonne chose ! Tsé, à chacun sa vie et l’objectif pour tout le monde ça devrait être de se sentir bien dans sa peau, peu importe, le poids ou la taille de tes vêtements.

Alors oui, il y a des journées où je m’aime moins {comme tout le monde} ! Mais qu’en général, j’aimerais vraiment arrêter d’attendre de redevenir plus mince comme si ça allait m’apporter plein de joie et que c’est à ce moment-là que j’allais pouvoir recommencer à vivre pour de vrai.

Sur ce, je vous laisse sur une photo de Félix et moi à notre bal de finissants où j’étais vraiment plus mince. Je ne voulais jamais la partager par peur qu’on me compare avec moi-même et qu’on me juge. Je dépose à côté une photo de notre mariage, où je suis plus ronde. Pis sur les deux, je rayonne de bonheur, mais surtout sur la deuxième où j’ai dit oui à l’amour de ma vie dans ma parfaite robe XXL.

 
 

 

 

À la prochaine, 

xx